La margarine :

 

Quelle est la définition de la margarine ?

La margarine est un mélange de graisses animales et d’huiles végétales qui sert à remplacer le beurre. C’est un produit presque aussi nourrissant que ce dernier et beaucoup moins cher.

Les huiles utilisées pour la fabrication de la margarine proviennent principalement de la graine de coton, du tournesol, de la noix de coco et du sésame. A ces différentes huiles on ajoute du sel, des vitamines et un peu de lait. Le mélange ainsi obtenu est malaxé vigoureusement dans des cylindres. Il en résulte un produit solide et homogène qui ressemble au beurre.

La margarine a été inventée par le chimiste français Hippolyte Mège Mouries en 1869, pour répondre à un concours proposé par l’empereur Napoléon III dans le but de découvrir un produit qui remplacerait le beurre. La margarine était alors blanche. On la colore artificiellement de nos jours pour lui donner l’aspect du beurre.

Source  : http://www.explic.com/2442-margarine.htm

 

Toutes les préparations alimentaires autres que le beurre, quelles que soient leur origine, leur provenance et leur composition, qui présentent l'aspect du beurre et sont préparées pour le même usage que ce dernier, ne peuvent être désignées que sous le nom de margarine ou de pâte à tartiner.

Indépendamment de leur composition exacte, les margarines ont une valeur énergétique proche de celle du beurre (env. 700 kcal/100 g). Il existe également des margarines allégées

Lorsqu'elles contiennent de l'huile de palme, leur teneur en vitamine A est intéressante et elles peuvent alors être une alternative au beurre.

Les margarines de maïs ou de tournesol, très répandues dans le commerce, sont fabriquées entre autres à partir des huiles correspondantes qui sont hydrogénées pour devenir solides. L'hydrogénation d'une partie des acides gras insaturés aboutit à une diminution de leur taux et à une augmentation parallèle du taux d'acides gras saturés. Ces margarines contiennent certes encore des acides gras insaturés, mais aussi des acides gras «trans» qui se comportent comme des saturés. Leur valeur diététique est donc à nuancer.

Fabrication : les huiles durcies chimiquement (hydrogénation) sont délayées avec de l’eau, avec des émulsifiants (lécithine ou monoglycérides). Certaines pâtes à tartinner contiennent également de la gélatine animale ou de l’amidon modifié pour en améliorer la consistance. Dans le but de leur donner du goût et de les stabiliser, on ajoute du petit –lait. On ajoute ensuite des conservateurs, par exemple du sorbate de potassium….et comme tout cela n’a pas très bon goût, on corrige avec de l’acide lactique, du lactose, des arômes artificiels et parfois du sel. Pour colorer le produit, on utilise des colorants généralement naturels comme le bèta – carotène. Enfin, on incorpore des vitamines pour remplacer celle qui sont éliminées par le traitement et parvenir à un niveau équivallent à celui du beurre.

Source : http://www.viveleregime.com/html/beurre_et_margarine.html

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site