rechute - ça devait arriver !

Reprendre du poids, la peur de chacun d'entre nous qui sont arrivés à en perdre un jour. Surtout quand la perte de poids a été importante après une surcharge pondérale grave.

J'ai repris 17kg ... je n'apprécie pas du tout ... bon ok, j'ai arrêté de fumer et il y a certainement un lien de cause à effet ; mais bon quand même, pourquoi n'ai-je pas fait plus attention ?

17kg ce sont 17kg de trop, ma morphologie sans eux ne me facilitant déjà pas les choses, maintenant j'ai l'impression d'être un bonhomme michelin incapable de bouger.

Pas question pour moi de penser à continuer à chercher du travail, mon diabète fait des bons, j'ai mal partout (évidemment, ça n'arrange pas mon arthrose de vieille femme lol !).

Résultat je suis tombée sur la mutuelle, j'ai le médecin conseil à dos, le moral à zéro, et mon revenu déjà maigre (lui) perd encore un peu de "poids" chaque mois. Il parait que ça va encore s'empirer. Donc, comment payer médecins et médicaments ?

J'ajoute donc à ma baisse de moral pour cause de santé, un sentiment de culpabilité, car malade ou pas, je suis toujours maman et mon fils subit mes revers de fortune alors qu'il n'y est pour rien.

Me faire opérer ? Oui, mais tant que je n'ai pas fait une vraie et bonne thérapie avec un vrai bon psy, ça ne sert à rien, opérée ou non, mes problèmes seront toujours là et je chercherais d'une manière ou une autre à compenser mon mal être ! Une thérapie, ce n'est pas voir un médecin, recevoir une ordonnance et prendre des médicaments pour aller mieux, c'est un peu plus long et un peu plus compliqué que ça !

Je rame, je coule un peu, et c'est étrange car mon esprit combatif est toujours-là. Il est juste comme prisonnier dans un corps qui ne veut plus suivre le mouvement, comme si je me noyais dans mes graisses (désolée pour la comparaison pas très gaie).

Je n'abandonnerais pas. Je veux trouver la solution, le bon chemin. Mais je suis claire avec moi-même, ça devient chaque fois un peu plus dur. Alors je me bats aussi pour que ceux qui me suivent ne subissent pas les mêmes affres que moi.

Ma plus grande peur, voir mon fils prendre du poids, car pour ma fille, il est déjà trop tard ... elle doit déjà se battre chaque jour contre ce vilain dilemme "manger or not manger" ... toujours penser à ce qu'on entre dans sa bouche quand on l'ouvre pour manger ou prendre du poids et ne plus se reconnaître dans le miroir et se demander pourquoi les marches qui mènent à notre chambre semblent avoir doubler depuis quelques temps ! ! !

Tout ça, tout ça et tout le reste de ces choses liées à l'excès de poids sur lesquelles on ne pense pas toujours à s'exprimer.

Il y en a tant !

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site